Un écrivain, un jour, au Croisic

La foi de mes pères, ce qui restera de la chrétienté bretonne

Dans son ouvrage, Pierre-Yves Le Priol de mêle souvenirs d’enfance personnelle et données historico-sociologiques pour décrire ce que fut, jusque vers 1960, le « bastion de chrétienté » breton. Il cherche à trouver les raisons de l’effondrement actuel de la pratique religieuse et tente d’ouvrir quelques pistes d’avenir pour la présence chrétienne en Bretagne.

Âgé de 65 ans, natif de Baud (Morbihan), marié et père de deux filles, diplômé de l’École supérieure de journalisme de Lille (ESJ, Pierre-Yves Le Priol a été journaliste à La Croix de 1983 à 2016, où il a terminé sa carrière comme Secrétaire général de la rédaction.

Administrateur des Semaines Sociales de France et membre du comité de direction de l’Amitié Charles Péguy, il a publié « En route vers Chartres, dans les pas de Charles Péguy » (Éd. Chez Le Passeur, 2016).


  •   15 mars 2019
  •   18h
  •   Salle des fêtes

Un écrivain, un jour, au Croisic