Le Croisic  >  Un site d'exception

Le croisic

Le croisic

La commune du Croisic occupe l’extrémité ouest de la presqu’île guérandaise. Elle est distante de 80 km de Nantes et de 25 km de Saint-Nazaire qui est le chef-lieu d’arrondissement.

Dissociée du littoral de la Grande Côte et de La Baule par un isthme étroit qui la sépare de la commune de Batz-sur-Mer, elle est délimitée au Nord, à l’Ouest et au Sud par une côte rocheuse qui la caractérise fortement. Face à la pointe de Pen Bron, le port marque l’entrée du Grand Traict, vaste golfe maritime alimentant les marais salants de Guérande.

La superficie communale, 450 ha, est une des plus faibles du département. L’évolution de l’urbanisation consacre la vocation touristique de la commune. Les activités portuaires de pêche et de plaisance continuent d’y jouer un rôle économique important. La population de la commune en 2008 est de 4 162 habitants.

Patrimoine

Les qualités du Croisic sont rares sur le littoral français. En effet, la commune réunit à la fois des bâtiments d’intérêt architectural important, des ensembles urbains anciens de qualité historique et une tradition maritime forte. Sa quasi-insularité renforce encore son caractère et marque profondément sa culture. Le Croisic leur doit sa grande notoriété et donc sa forte fréquentation. Le noyau ancien « premier » reste toujours aujourd’hui le cœur de la cité. Sur les quais, il présente l’image la plus effervescente et la plus emblématique avec, à la fois, le pittoresque de l’organisation du port (les chambres, les jonchères), la permanence des quais en pierre appareillée, l’architecture urbaine, dense et anoblie par quelques façades historiques « fortes ». L’arrière du port, noyau urbain ancien, et sa trame de voies complexes (rues courbes, carrefours médiévaux…) contraste par son calme avec l’animation de la façade maritime.

Patrimoine
Monuments historiques

Monuments historiques

Le Croisic compte 4 monuments classés et 7 monuments inscrits ainsi qu’une zone de protection du patrimoine (ZPPAUP). La commune n’a connu depuis le XVIIe siècle que des évolutions immobilières ponctuelles, reconstruction/transformation de maisons anciennes, n’altérant pas ou peu la trame viaire fixée à cette époque. C’est cette trame, constituée de voies sinueuses, qui impose l’homogénéité du charme urbain du Croisic.

Parcs et jardins

Le Croisic compte de nombreux espaces boisés dont le Mont Esprit, le Mont Lénigo et le parc de Penn Avel constituent les lieux les plus significatifs. Une coupure d’urbanisation a été localisée à la Pointe du Croisic au titre de la loi Littoral. Cette zone constitue un des rares sites où le pays intérieur s’avance jusqu’à la mer sans l’obstacle d’une urbanisation littorale. La présence de la mer devient sensible depuis l’intérieur de la Pointe, grâce notamment au relief qui offre des ouvertures visuelles, inversement le littoral prend ici de l’épaisseur en étant directement en contact avec l’intérieur.

Parcs et jardins
  • Le Croisic
  • Le Croisic
  • Le Croisic
  • Le Croisic
  • Le Croisic
  • Le Croisic